Bienvenue !

Votre recherche parmi 2 millions de références

Problème de recherche?
  • Mon panier

    Votre panier est vide

    Votre panier est vide.

Connaissez-vous les Clubs Livremoi.ma ?

Icon Le Club Grands Lecteurs (à partir de 3000 Dhs par an) bénéficient d'une réduction permanente de 5 % sur leurs achats.
Icon Le Club Très Grands Lecteurs (à partir de 5000 Dhs par an) bénéficient d'une réduction permanente de 7.5 % sur leurs achats.
IconLe Club Grandissimes Lecteurs (à partir de 7500 Dhs par an) bénéficient d'une réduction permanente de 10 % sur leurs achats.
Icon Le Club Littéraire (à partir de 10000 Dhs par an) bénéficient d'une réduction permanente de 12 % sur leurs achats.

CARRE BLEU

4 numéros
magazine numérique


Le Carré bleu est une publication, fondée en 1958, éditée trimestriellement en trois langues (anglais, français, italien) et diffusée à l'échelle internationale
Le Carré bleu, feuille internationale d'architecture, est une publication qui met en exergue les relations étroites entre théorie et pratique. Il est critique et d’avant-garde focalisant son analyse sur la dialectique de la production de l’espace et en particulier du développement architectural durable.
Après le dernier Congrès international d'architecture moderne (CIAM) d’Helsinki, un groupe pluridisciplinaire s’est réuni pour donner naissance au Carré bleu en 1958. Il s’installe à Paris en 19632 et publie le CB en français et en anglais avant d’y ajouter l’italien en 2001.
Des personnalités de renommée internationale ont collaboré au CB, et divers projets présentés et discutés dans le CB ont été ensuite réalisés : par exemple, l'Université libre de Berlin (Georges Candilis, Alexis Josic, Shadrach Woods) ; les bâtiments universitaires à Urbino (Giancarlo De Carlo) ; le Fußgängerzone Lijnbaan de Rotterdam (Jacob Bakema) ; la Cité des sciences de Naples (Pica Ciamarra Associati).
En 1988, pour le 30e anniversaire du CB, le Centre de Création Industrielle du Centre Pompidou a publié L'Héritage des CIAM 1958/1988 (avec 24 diapositives d'œuvres créées par les principaux collaborateurs, et une présentation d'André Schimmerling, directeur de CB entre 1958 et 2003). De 1994 à 1997, après la série d'entretiens « L’Architecte et le Pouvoir » organisée à l'Institut Finlandais de Paris, le CB a favorisé la création de l’Observatoire international de l'Architecture (O.I.A.) qui en 1997 a établi le projet de « Directive Européenne pour l'Architecture et le cadre de vie ».
En mai 1999, Le Carré bleu a organisé dans les facultés et les écoles d'architecture européennes un débat sur le thème « Mobilité et urbanité ». En 2001, sa publication est interrompue pour diverses raisons. À l’occasion de l’exposition « Team X 1953-81 » au Centre Pompidou et une exposition sur « Utopia of the Present » à l'Institut d'Architecture des Pays-Bas (NAI), Rotterdam, une refondation du Carré Bleu s’est avérée nécessaire. Un débat animé par Olivier Cinqualbre a eu lieu au Centre Pompidou en janvier 2006 sur le thème Mémoire en Mouvement, à la suite de quoi le nouveau CB publie son « manifeste », Fragments / Symbiose.
Entre 2006 et 2009, sous le haut patronage de l'UNESCO, le CB a lancé l’Appel international à idées - une idée pour chaque ville pour récompenser de jeunes diplômés des pays méditerranéens afin de leur offrir des stages rémunérés dans des cabinets d'architecture de renommée internationale. En décembre 2008, Georges Edery, a organisé un colloque international sur « Le Carré bleu - 50 ans : mémoire et avenir » à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine au Palais de Chaillot à Paris. Les actes de ce colloque sont consignés en vidéo dans un coffret en double DVD qu’il a produit (« Le Carré bleu 50 : 1958-2008 mémoire et avenir »). À cette occasion le CB a présenté son projet de « Déclaration des Droits de l’Homme » dans ses relations à l'habitat et aux modes de vie dans leur diversité.
Entre 2009 et 2010 Georges Edery et François Lapied ont réuni pour la première fois et ont déposé la collection complète du Carré bleu à la bibliothèque de la Cité de l'architecture et du patrimoine.
Après le no 1/2011 (« Formation des architectes, Alphabétisation des Citoyens ») avec Bioarchitettura et l’INARCH, le CB a organisé à Florence / Palazzo Vecchio la Conférence Internationale de l’« Alphabétisation à l'écologie et à la qualité de l'architecture » (« Alfabetizzazione all’ecologia ed alla qualità dell’architettura »).
En 2012, la bibliothèque de la Cité de l'Architecture et du Patrimoine, Paris, en coopération avec la Grande Bibliothèque Nationale François Mitterrand, supervise la numérisation de la collection du CB no 0, 1958 (disponible sur Internet, à partir de 2013 également sur www.lecarrebleu.eu dans une constante mise à jour des textes).
À partir du 20 décembre 2013, le MAMT (Musée Méditerranée d’Art, Musique et Traditions, Naples, piazza del Municipio) a dédié un espace permanent au CB, avec présentation de photos et de vidéos.

470,00 DH

Détails

4 numéros
magazine numérique

Le Carré bleu est une publication, fondée en 1958, éditée trimestriellement en trois langues (anglais, français, italien) et diffusée à l'échelle internationale
Le Carré bleu, feuille internationale d'architecture, est une publication qui met en exergue les relations étroites entre théorie et pratique. Il est critique et d’avant-garde focalisant son analyse sur la dialectique de la production de l’espace et en particulier du développement architectural durable.
Après le dernier Congrès international d'architecture moderne (CIAM) d’Helsinki, un groupe pluridisciplinaire s’est réuni pour donner naissance au Carré bleu en 1958. Il s’installe à Paris en 19632 et publie le CB en français et en anglais avant d’y ajouter l’italien en 2001.
Des personnalités de renommée internationale ont collaboré au CB, et divers projets présentés et discutés dans le CB ont été ensuite réalisés : par exemple, l'Université libre de Berlin (Georges Candilis, Alexis Josic, Shadrach Woods) ; les bâtiments universitaires à Urbino (Giancarlo De Carlo) ; le Fußgängerzone Lijnbaan de Rotterdam (Jacob Bakema) ; la Cité des sciences de Naples (Pica Ciamarra Associati).
En 1988, pour le 30e anniversaire du CB, le Centre de Création Industrielle du Centre Pompidou a publié L'Héritage des CIAM 1958/1988 (avec 24 diapositives d'œuvres créées par les principaux collaborateurs, et une présentation d'André Schimmerling, directeur de CB entre 1958 et 2003). De 1994 à 1997, après la série d'entretiens « L’Architecte et le Pouvoir » organisée à l'Institut Finlandais de Paris, le CB a favorisé la création de l’Observatoire international de l'Architecture (O.I.A.) qui en 1997 a établi le projet de « Directive Européenne pour l'Architecture et le cadre de vie ».
En mai 1999, Le Carré bleu a organisé dans les facultés et les écoles d'architecture européennes un débat sur le thème « Mobilité et urbanité ». En 2001, sa publication est interrompue pour diverses raisons. À l’occasion de l’exposition « Team X 1953-81 » au Centre Pompidou et une exposition sur « Utopia of the Present » à l'Institut d'Architecture des Pays-Bas (NAI), Rotterdam, une refondation du Carré Bleu s’est avérée nécessaire. Un débat animé par Olivier Cinqualbre a eu lieu au Centre Pompidou en janvier 2006 sur le thème Mémoire en Mouvement, à la suite de quoi le nouveau CB publie son « manifeste », Fragments / Symbiose.
Entre 2006 et 2009, sous le haut patronage de l'UNESCO, le CB a lancé l’Appel international à idées - une idée pour chaque ville pour récompenser de jeunes diplômés des pays méditerranéens afin de leur offrir des stages rémunérés dans des cabinets d'architecture de renommée internationale. En décembre 2008, Georges Edery, a organisé un colloque international sur « Le Carré bleu - 50 ans : mémoire et avenir » à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine au Palais de Chaillot à Paris. Les actes de ce colloque sont consignés en vidéo dans un coffret en double DVD qu’il a produit (« Le Carré bleu 50 : 1958-2008 mémoire et avenir »). À cette occasion le CB a présenté son projet de « Déclaration des Droits de l’Homme » dans ses relations à l'habitat et aux modes de vie dans leur diversité.
Entre 2009 et 2010 Georges Edery et François Lapied ont réuni pour la première fois et ont déposé la collection complète du Carré bleu à la bibliothèque de la Cité de l'architecture et du patrimoine.
Après le no 1/2011 (« Formation des architectes, Alphabétisation des Citoyens ») avec Bioarchitettura et l’INARCH, le CB a organisé à Florence / Palazzo Vecchio la Conférence Internationale de l’« Alphabétisation à l'écologie et à la qualité de l'architecture » (« Alfabetizzazione all’ecologia ed alla qualità dell’architettura »).
En 2012, la bibliothèque de la Cité de l'Architecture et du Patrimoine, Paris, en coopération avec la Grande Bibliothèque Nationale François Mitterrand, supervise la numérisation de la collection du CB no 0, 1958 (disponible sur Internet, à partir de 2013 également sur www.lecarrebleu.eu dans une constante mise à jour des textes).
À partir du 20 décembre 2013, le MAMT (Musée Méditerranée d’Art, Musique et Traditions, Naples, piazza del Municipio) a dédié un espace permanent au CB, avec présentation de photos et de vidéos.

Informations complémentaires

ISBN / EAN 0008-6878
Editeur Non
Auteur Non
Date de publication --
Genre Non
previous next

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)