Bienvenue !

Votre recherche parmi 2 millions de références

Problème de recherche?
  • Mon panier

    Votre panier est vide

    Votre panier est vide.

Connaissez-vous les Clubs Livremoi.ma ?

Icon Le Club Grands Lecteurs (à partir de 3000 Dhs par an) bénéficient d'une réduction permanente de 5 % sur leurs achats.
Icon Le Club Très Grands Lecteurs (à partir de 5000 Dhs par an) bénéficient d'une réduction permanente de 7.5 % sur leurs achats.
IconLe Club Grandissimes Lecteurs (à partir de 7500 Dhs par an) bénéficient d'une réduction permanente de 10 % sur leurs achats.
Icon Le Club Littéraire (à partir de 10000 Dhs par an) bénéficient d'une réduction permanente de 12 % sur leurs achats.

Le sommeil de l'esclave

REVUE DE PRESSE … Peuplé de personnages originaux campés dans leur singularité de « types » éternels. Le sommeil de l’esclave reste dominé par Dada, l’esclave noire achetée il y a longtemps aux hommes bleus qui l’avaient razziée avec son jeune frère. Le Matin du Sahara … Le sommeil de l’esclave : La face cachée de la société traditionnelle. Une histoire triste ? Non, féroce, à l’image de la férocité d’une société qui se complait, jusqu’aux limites du ridicule dans, l’univers clos de son cocon étanche et dont le silence est le lot : la honte, le qu’en-dira-t-on, sa hantise… Le Matin Magazine … Dans une note de lecture, l’éditeur souligne qu’il y a un réel talent dans ce premier récit où, sous la poésie prenante du conteur et la tendresse du souvenir, affleure la dénonciation d’un monde qui refuse le droit d’exister et d’aimer à ses humiliés et offensés. Libération … Avec une élégance raffinée, une poésie qui affleure à la moindre description, et une immense tendresse pour les personnages, l’auteur use d’une langue dont il a su s’approprier toutes les richesses faisant naître, avec un art consommé, un ton et un univers que l’on n’est pas prêt d’oublier. 
10,00 DH

Détails

REVUE DE PRESSE … Peuplé de personnages originaux campés dans leur singularité de « types » éternels. Le sommeil de l’esclave reste dominé par Dada, l’esclave noire achetée il y a longtemps aux hommes bleus qui l’avaient razziée avec son jeune frère. Le Matin du Sahara … Le sommeil de l’esclave : La face cachée de la société traditionnelle. Une histoire triste ? Non, féroce, à l’image de la férocité d’une société qui se complait, jusqu’aux limites du ridicule dans, l’univers clos de son cocon étanche et dont le silence est le lot : la honte, le qu’en-dira-t-on, sa hantise… Le Matin Magazine … Dans une note de lecture, l’éditeur souligne qu’il y a un réel talent dans ce premier récit où, sous la poésie prenante du conteur et la tendresse du souvenir, affleure la dénonciation d’un monde qui refuse le droit d’exister et d’aimer à ses humiliés et offensés. Libération … Avec une élégance raffinée, une poésie qui affleure à la moindre description, et une immense tendresse pour les personnages, l’auteur use d’une langue dont il a su s’approprier toutes les richesses faisant naître, avec un art consommé, un ton et un univers que l’on n’est pas prêt d’oublier. 

Informations complémentaires

ISBN / EAN 9981838101
Editeur Le Fennec
Auteur Mahi Binebine
Date de publication 28-06-2011
Genre Non
previous next
123

Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)