Paranoia

Le paranoïaque est souvent convaincant, charismatique, même. La folie qui l'habite ne se manifeste pas au premier coup d'oeil. Incapable de regarder en lui, il part de la certitude inébranlable
330,00 DH
Le paranoïaque est souvent convaincant, charismatique, même. La folie qui l'habite ne se manifeste pas au premier coup d'oeil. Incapable de regarder en lui, il part de la certitude inébranlable que le mal vient toujours des autres. Le mécanisme de sa logique secrète se traduit par une inversion des causes, mais sans perdre l'apparence de la raison. Cette folie « lucide » - comme l'appelaient les vieux manuels de psychiatrie - est un type de pensée dépourvu de toute dimension morale mais tellement contagieux qu'il représente un véritable danger pour la société. Car la paranoïa atteint une intensité explosive dès qu'elle sort de la pathologie individuelle pour contaminer la masse et, dès lors, marquer l'histoire de son empreinte, du massacre des Indiens d'Amérique à la Grande Guerre en passant par les pogroms, des totalitarismes monstrueux du XXe siècle aux guerres préventives des démocraties matures de notre temps. Il manquait jusqu'ici une étude globale sur la paranoïa collective, devenue au fil du temps un no man's land entre les disciplines psychiatriques et les disciplines historiques. Pour la première fois, le psychanalyste Luigi Zoja reconstitue la dynamique, la perversité, l'attrait magnétique, l'absurdité mais aussi la puissance de la contamination psychique à grande échelle, dans un essai novateur qui convoque des domaines extrêmement variés. De quoi nous faire regarder d'un autre oeil des événements que nous pensions connaître. Si des paranoïaque comme Hitler ou Staline ont eu un tel succès, c'est bien parce qu'ils ont été capables de réveiller la paranoïa latente chez l'homme de la rue, celui qui imite la foule en réclamant à grands cris la mise à mort d'une minorité juste après avoir aidé son enfant à faire ses devoirs. Des horreurs définitivement révolues ? Comme nous le rappelle Zoja, la lumière de la conscience n'est jamais totale, ni définitive. La paranoïa peut encore affirmer à bon droit : « L'histoire, c'est moi. »
Plus d'infos
ISBN / EAN 9782251448152
Genre Psychanalyse
Publication date 2018-06-15 00:00:00
Auteur Luigi Zoja
Editeur Belles Lettres
Roman, Romans, Litterature, Littrature francophone, Rayon marocain, Polars, Science fiction, fantasy, Théatre, Essais, Poésie - Books, Livres en anglais, Littérature étrangère, Livre Anglais, English Books, English Books - Manga Mangas Mangas en anglais, Manga shop, Magasin manga - BD, Bandes dessinées, Bande dessinée, Comics, BD enfant, BD Tout public - Livres pour enfants, Livre pour enfant, Littérature jeunesse, Jeunesse, Éveil 3-6 ans, 6-9 ans, 9-12 ans - Activités montessori - Livres scolaires, Manuels scolaires, Manuel scolaire, Scolaire, Pédagogie scolaire, Parascolaire, Pédagogie - Journaux, Magazines, Journal, sciences humaines, Entreprise, Psychologie, Informatique, Médecine - Dieu, Islam, Religion - Livres droit, Ouvrages juridiques - Librairie, Livres, Abonnement, Livraison à domicile © 2008-2022 M & M Strategy S.A.