Portrait De Miquel Barcelo En Artiste Parietal

Ce livre est né de la rencontre entre un artiste, Miquel Barceló, et un écrivain, Pierre Péju, sous le soleil provençal. En juin 2006, Miquel Barceló est à Avignon pour préparer le spectacle qu'il présente pendant le Festival avec le chorégraphe et danseur Josef Nadj : Paso Doble. Dans l'église abandonnée des Célestins, les deux hommes se livrent à une formidable performance autour d'une paroi d'argile « griffée, grattée, lardée, frappée, modelée » et finalement transformée en sculpture géante, différente chaque soir. Ce spectacle ne pouvait laisser indifférent Pierre Péju qui, dans Le Rire de l'ogre avait imaginé la vie d'un sculpteur. Le dialogue né à Avignon entre l'artiste et l'écrivain s'est poursuivi dans l'atelier parisien et sur l'île de Majorque où Miquel Barceló achevait la décoration d'une chapelle dans la cathédrale gothique de Palma, inaugurée en février 2007. D'un lieu à l'autre, l'écrivain a suivi l'artiste pour essayer de comprendre une oeuvre foisonnante, où « l'énigme et le drame demeurent tapis entre les signes ». Dans l'atelier, il a cherché les indices, reconnu les obsessions, retrouvé Lascaux, l'Espagne et l'Afrique. Il a tiré les fils demeurés invisibles pour livrer sa vision de l'un des plus grands artistes de notre temps. Une traversée étourdissante qui n'oublie jamais l'« étrange joie du tableau ». Ce texte est accompagné d'un entretien entre Miquel Barceló et Éric Mézil.
480,00 DH
Ce livre est né de la rencontre entre un artiste, Miquel Barceló, et un écrivain, Pierre Péju, sous le soleil provençal. En juin 2006, Miquel Barceló est à Avignon pour préparer le spectacle qu'il présente pendant le Festival avec le chorégraphe et danseur Josef Nadj : Paso Doble. Dans l'église abandonnée des Célestins, les deux hommes se livrent à une formidable performance autour d'une paroi d'argile « griffée, grattée, lardée, frappée, modelée » et finalement transformée en sculpture géante, différente chaque soir. Ce spectacle ne pouvait laisser indifférent Pierre Péju qui, dans Le Rire de l'ogre avait imaginé la vie d'un sculpteur. Le dialogue né à Avignon entre l'artiste et l'écrivain s'est poursuivi dans l'atelier parisien et sur l'île de Majorque où Miquel Barceló achevait la décoration d'une chapelle dans la cathédrale gothique de Palma, inaugurée en février 2007. D'un lieu à l'autre, l'écrivain a suivi l'artiste pour essayer de comprendre une oeuvre foisonnante, où « l'énigme et le drame demeurent tapis entre les signes ». Dans l'atelier, il a cherché les indices, reconnu les obsessions, retrouvé Lascaux, l'Espagne et l'Afrique. Il a tiré les fils demeurés invisibles pour livrer sa vision de l'un des plus grands artistes de notre temps. Une traversée étourdissante qui n'oublie jamais l'« étrange joie du tableau ». Ce texte est accompagné d'un entretien entre Miquel Barceló et Éric Mézil.
Plus d'infos
ISBN / EAN 9782070119073
Publication date 2008-05-29 00:00:00
Auteur Peju/Mezil
Editeur Gallimard
Roman, Romans, Litterature, Littrature francophone, Rayon marocain, Polars, Science fiction, fantasy, Théatre, Essais, Poésie - Books, Livres en anglais, Littérature étrangère, Livre Anglais, English Books, English Books - Manga Mangas Mangas en anglais, Manga shop, Magasin manga - BD, Bandes dessinées, Bande dessinée, Comics, BD enfant, BD Tout public - Livres pour enfants, Livre pour enfant, Littérature jeunesse, Jeunesse, Éveil 3-6 ans, 6-9 ans, 9-12 ans - Activités montessori - Livres scolaires, Manuels scolaires, Manuel scolaire, Scolaire, Pédagogie scolaire, Parascolaire, Pédagogie - Journaux, Magazines, Journal, sciences humaines, Entreprise, Psychologie, Informatique, Médecine - Dieu, Islam, Religion - Livres droit, Ouvrages juridiques - Librairie, Livres, Abonnement, Livraison à domicile © 2008-2022 M & M Strategy S.A.